Troubles de la personnalité

Trouble de la Personnalité ou Possession ?...


A Madagascar, nombreux sont ceux qui croient encore à l’existence de facteurs qui préservent  le malgache de toute forme de déstabilisation de l’humeur et du comportement. Parmi ces facteurs, ont été cités : 

 L’insularité de ce pays
 La faible densité de sa population par rapport à sa grande superficie
 La forte proportion de ruraux par rapport aux citadins 
 L’importance des  coutumes, de  la  tradition, de  la croyance  mais  également  des  liens  familiaux 

D’autre part, pour le malgache, la maladie mentale a toujours été considérée comme un phénomène lié au sortilège ; le malade mental, un être habité par le démon alors que sa famille est supposée être victime du sort qu’on lui a jeté. Ceci expliquant probablement cela, dans une collectivité, personne n’avait intérêt à révéler à un tiers la  fragilité de son « Âme » ni la faiblesse morale de l’un des siens.
 
En effet, tout trouble de la personnalité chez un individu peut lui faire valoir une étiquette et le pire est de se faire taxer de «Fou». Or dans la société ce terme véhicule l’image de l’être antisocial, malpropre, très peu vêtu et souvent perdu dans des incantations maléfiques. Et de deux choses l’une, soit on le prend pour l’énergumène qui fait peur et on fuit sur son passage, soit on manifeste d’emblée une réaction de défense envers lui et il se fait injurier ou lapider.